top of page

                                                                               PROJET D’ETABLISSEMENT

                                                                       CLUB ENFANTS LES MARMOTTES

 

TABLE DES MATIERES

 

  • PROJET D’ACCUEIL

  1. 1 Les prestations d’accueil proposées

  2.  Les dispositions particulières prises pour l’accueil d’enfants ou de parents en situation de handicap

    1.3 Les compétences professionnelles mobilisées

    1.3.1 L’équipe et les intervenants

    1.3.2 Le travail d’équipe

    1.3.3 L’analyse des pratiques professionnelles et la formation

    1.3.4 L’accueil des stagiaires et des apprentis

  • PROJET EDUCATIF

   2.1 L’accueil

   2.1.1 Le premier accueil, l’adaptation, la familiarisation

   2.1.2 L’accueil au quotidien, pédagogie et aménagement de l’espace                                                                         

  2.2 Le soin

  2.2.1 L’alimentation

  2.2.2 Le sommeil

  2.2.3 L’hygiène et les soins corporels

2.3 Le développement, le bien-être et l’éveil

2.3.1 Le jeu et activités

2.3.2 L’approche artistique et culturelle

2.3.3 L’égalité garçon fille

 

  • LE PROJET SOCIAL ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE

3.1 Les modalités d’intégration de l’établissement dans son environnement social et vis-à-vis des partenaires extérieurs

3.2 Les modalités de participation des familles à la vie de l’établissement

3.3 Les actions de soutien à la parentalité

3.4 Les dispositions d’accueil des personnes engagées dans un parcours d'insertion sociale et professionnelle

3.5 La démarche en faveur du développement durable

Ce projet d’établissement a été validé par le conseil municipal du …………………………….

 

 

Conformément à la réglementation, les établissements et services d'accueil élaborent un projet d’établissement ou de service qui met en œuvre la charte nationale de l'accueil du jeune enfant mentionnée à l'article L. 214-1-1 du code de l'action sociale et des familles.

Le projet d'établissement ou de service comprend les éléments suivants :

1° Un projet d'accueil.

Ce projet présente les prestations d'accueil proposées, précisant les durées et les rythmes d'accueil. Il détaille les dispositions prises pour l'accueil d'enfants présentant un handicap ou atteints d'une maladie chronique. Il intègre une description des compétences professionnelles mobilisées, notamment en application de l'article R. 2324-38 du présent code, ainsi que des actions menées en matière d'analyse des pratiques professionnelles en application de l'article R. 2324-37 et de formation, y compris, le cas échéant, par l'apprentissage ;

2° Un projet éducatif.

Ce projet précise les dispositions prises pour assurer l'accueil, le soin, le développement, le bien-être et l'éveil des enfants, notamment en matière artistique et culturelle, et pour favoriser l'égalité entre les filles et les garçons ;

3° Un projet social et de développement durable.

Ce projet précise les modalités d'intégration de l'établissement ou du service dans son environnement social et vis-à-vis de ses partenaires extérieurs. Il intègre les modalités de participation des familles à la vie de l'établissement ou du service et les actions de soutien à la parentalité proposées, le cas échéant dans le cadre du conseil d'établissement ou de service mentionné à l'article R. 2324-32. Il détaille les dispositions prises pour la mise en œuvre du droit prévu au dernier alinéa de l'article L. 214-2 et à l'article L. 214-7 du code de l'action sociale et des familles. Il décrit comment l'établissement inscrit son activité dans une démarche en faveur du développement durable.

  • PROJET D’ACCUEIL

1.1 Les prestations d’accueil proposées

Le Club-enfants Les Marmottes est un ACM qui fonctionne durant la saison d’hiver et la saison d’été. Pendant la période hivernale, il est jumelé à une halte-garderie.

Le gestionnaire est la Mairie d’Auris.

Il n’y a pas de financement en mode PSU, ni en mode PAJE. Ce sont les recettes et la subvention municipale qui permet au Club de fonctionner.

La partie halte-garderie est référencée en petite crèche, soit 24 places maximum pour les enfants non scolarisés. La PMI a donné son accord pour 30 enfants maximum de moins de 6 ans pour l’ensemble de la structure. La DDCS a donné son accord pour 90 enfants tout âge confondu dans les locaux.

Les enfants peuvent être accueillis en demi-journée (matin ou après-midi), ou en journée. Il y a possibilité de repas chauds durant l’hiver. Le Club est ouvert 7j/7 l’hiver, de 9h à 17h, et même de 9h à 18h pendant les 4 semaines des vacances d’hiver. Le Club est ouvert du lundi au vendredi l’été, de 9h à 17h.

 

1.2 Les dispositions particulières prises pour l’accueil d’enfants ou de parents en situation de handicap

S’il s’agit d’un accueil occasionnel, nous y répondrons favorablement uniquement si nous pouvons le faire de la meilleure manière. Et principalement en mettant à disposition une personne supplémentaire lors du premier accueil.

S’il s’agit d’un accueil régulier, toutes les mesures nécessaires seront prises pour assurer un accueil de qualité.

 

1.3 Les compétences professionnelles mobilisées

C’est la pluridisciplinarité qui prime dans la mesure du possible.

1.3.1 L’équipe et les intervenants

Au moins un(e) éducateur(trice) de jeunes enfants qui sera le référent petite enfance dans la structure. Il (elle) veillera entre autres à :

  • Accueillir et accompagner les enfants et leurs parents

  • Organiser les activités d'éveil, éducatives et de développement de l'enfant

  • Accompagner l'acquisition de l'autonomie et de la socialisation de l'enfant

  • Accompagner et soutenir la fonction parentale en développant une relation de coopération avec les parents

  • Concevoir et mettre en œuvre des actions de prévention sur les questions de santé

  • Contrôler les soins et l'hygiène de vie quotidienne des enfants

 

Au moins un(e) animateur(trice) avec le BAFA qui sera le référent animation dans la structure. Il (elle) veillera entre autres à :

  • Présenter le descriptif les différentes activités aux enfants 

  • Mettre en place et animer les activités tout au long de la journée 

  • Identifier les potentiels problèmes d’un enfant ou d’un adolescent et alerter les parents si besoin 

  • Gérer le matériel des locaux 

  • Prendre en compte les besoins individuels tout en s’inscrivant dans une démarche collective

  • Assurer la sécurité affective, physique et morale de l’enfant.

Au moins un(e) animateur(trice) avec le CAP accompagnement éducatif en petite enfance qui pourra remplacer soit l’EJE, soit le BAFA.

 

1.3.2 Le travail d’équipe

Une réunion d’équipe sera organisée une fois par semaine, au minimum. Et autant de fois qu’il faudra si cela s’avère nécessaire. Les objectifs sont nombreux. Entre autres :

  • Impulser une cohésion et un travail d’équipe

  • usciter le débat et la réflexion autour des pratiques professionnelles

  • Favoriser la prise de parole et faire émerger les idées

  • Régler tous les problèmes pratiques et d’organisation

  • Débattre sur les problèmes rencontrés

1.3.3 L’analyse des pratiques professionnelles et la formation

Il sera organisé une fois tous les 4 mois une analyse des pratiques professionnelles. Elle sera encadrée par un psychologue extérieur à la structure.

C'est une démarche qui consiste à dépasser un simple savoir-faire non réfléchi, purement opératoire, presque mécanique, pour accéder à un savoir-faire qui lui est réfléchi, conceptualisé, appuyé sur la théorie.

1.3.4 L’accueil des stagiaires et des apprentis

Il est important de partager notre savoir-faire avec de nouvelles personnes qui débutent. Un stage a pour but de permettre au futur professionnel d'avoir une approche concrète de son futur métier. Le stage peut se dérouler dans différentes situations : apprentissage (alternance), formation continue ou perfectionnement.

 

  • PROJET EDUCATIF

2.1 L’accueil

2.1.1 Le premier accueil, l’adaptation, la familiarisation

Le premier accueil est un temps d’adaptation, de familiarisation afin de créer un lien de confiance parents/professionnels et de favoriser le bien-être de l’enfant dans son nouveau lieu d’accueil.

Après une première prise de contact va venir le moment de la première séparation. Cette première séparation ne dépassera jamais une heure. C’est une heure d’adaptation.

Même si l’enfant pleure à la séparation, 9 fois sur 10, on arrive à le consoler et il finit son heure en s’amusant et en interagissant avec les autres enfants et les adultes. On dit alors que l’heure d’adaptation est réussie et on peut alors envisager une demi-journée pour la prochaine fois.

Mais 1 fois sur 10, l’enfant reste bloqué dans son angoisse, ou ses pleurs, ou sa colère, ou juste la crainte d’avoir été abandonné. Il faudra alors recommencer l’heure d’adaptation autant de fois que nécessaire. A noter que pour les enfants de vacanciers venant une semaine, si rien n’est réglé lors de la 3eme heure d’adaptation, on peut s’interroger sur l’utilité de poursuivre.

2.1.2 L’accueil au quotidien, pédagogie et aménagement de l’espace

Une fois les enfants sécurisés, nous allons pouvoir passer à l’organisation de l’accueil au quotidien. Il faudra alors mettre en place, tous les moments qui vont rythmer la journée. L’observation des enfants est essentielle pour pouvoir mettre en place une pédagogie adaptés.

A noter que dans le cas d’accueil à la semaine, il faut recommencer à zéro tous les débuts de semaine.

L’espace sera aménagé en tenant compte de l’âge des enfants et de leur développement psychomoteur et affectif, de leur éveil ou de leur situation de handicap. Il devra aussi pouvoir préserver la sécurité physique et affective de l’enfant.

2.2 Le soin

Le projet éducatif décrit, de manière globale, les actions et la pédagogie mises en œuvre pour l’accueil de l’enfant dans son quotidien en prodiguant les soins nécessaires autour de son alimentation, son sommeil, son hygiène et soins corporels et des activités pour favoriser son développement, son bien-être et son éveil.

2.2.1 L’alimentation

Pendant la saison d’hiver, nous pourrons fournir des repas chauds. L’entreprise qui nous livre en liaison froide est la Société Sarl Auberge d’Auris, domiciliée 3 rue Clos des Bettoux, 38142 Auris-en-Oisans

Ce sont des repas équilibrés, adaptés aux âges et aux besoins des enfants accueillis.

Nous encouragerons les enfants à bien se nourrir, à développer leur curiosité et à lutter contre le gaspillage.

Les produits bio et les circuits courts seront privilégiés pour élaborer les menus.

2.2.2 Le sommeil

Nous ne disposons que d’un seul dortoir. Et uniquement pour la saison d’hiver.

Du coup nous essaierons de nous organiser pour n’avoir qu’un seul horaire de coucher.

Après les changements de couche ou le passage aux toilettes, chaque enfant emmène son doudou au dortoir et s’installe dans son lit. Une histoire calme est alors racontée pour favoriser l’endormissement. Un professionnel reste disponible durant toute la durée de la sieste.

Pour la fin de sieste, nous ne réveillerons pas les enfants, mais attendrons qu’ils se réveillent par eux-mêmes.

2.2.3 L’hygiène et les soins corporels

Les soins et les changes sont, des moments où s’installent une relation privilégiée entre chaque enfant et le professionnel qui s’occupe de lui.

Ce sont les parents qui fournissent les couches ainsi que le produit nettoyant qu’ils utilisent habituellement. Les enfants pourront amener un objet transitionnel. Un mobile a été installé au-dessus de la table de change.

La table de change sera désinfectée après chaque change.

Nous accompagnerons aussi l’enfant vers l’acquisition de la propreté.

2.3 Le développement, le bien-être et l’éveil

2.3.1 Le jeu et activités

Le jeu est un besoin fondamental pour le développement physique et psychique de l’enfant. Il s’agit de son activité principale pour se construire, expérimenter, se socialiser et développer ses compétences.

 

La journée sera partagée entre plusieurs moments :

  • Les jeux libres

  • Les sorties extérieures

  • Les jeux

  • les activités encadrées (activités manuelles, motricité, activités d’éveil…)

  • Les temps calmes

2.3.2 L’approche artistique et culturelle

La sensibilisation aux pratiques culturelles et artistiques favorise, dès le plus jeune âge et avant même l’entrée à l’école maternelle, la curiosité, la construction et l'épanouissement de l’enfant.

Nous avons une salle entièrement dédiée aux activités manuelles et artistiques.

Il ne se passe pas une journée sans un temps consacré aux histoires, aux chansons, …

2.3.3 L’égalité garçon fille

Les enfants ont besoin d’être valorisés pour leurs compétences personnelles et non en fonction des rôles habituellement attribués à chaque genre. Il est nécessaire de veiller à ce que les petites filles et les petits garçons soient encouragés de la même manière à aller vers les activités qui suscitent leur intérêt, sans être freinés dans leur développement. L’observation et le questionnement des attitudes de socialisation différenciées des filles et des garçons sont intégrés à la formation des professionnels.

 L’attention des professionnels à ne pas transmettre de manière précoce des stéréotypes de comportement liés au sexe de l’enfant va de pair avec l’accompagnement de la prise de conscience des jeunes enfants de leur identité de petite fille et de petit garçon et la fierté qu’ils en tirent.

Un gros renouvellement des livres a été fait pour supprimer nombres de livres véhiculant des stéréotypes. Tous les enfants ont accès aux mêmes activités, aux mêmes jouets. La journée des enfants est retranscrite aux parents, quelles que soient les activités choisies par l’enfant.

 Le projet social et le développement durable

Le projet social explicite le positionnement et le rôle que joue l’établissement par rapport à son environnement géographique, social, économique, démographique et partenarial. Il décrit la réponse apportée par l’établissement aux besoins des enfants et des familles du territoire où est implanté l’équipement.

 

 

3.1 Les modalités d’intégration de l’établissement dans son environnement social et vis-à-vis des partenaires extérieurs

Le Club fonctionne en partenariat avec L’ESF. Nous essayons de coordonner nos horaires pour apporter un maximum de services aux familles accueillis.

Le Club fonctionne aussi en partenariat avec le BIT (Office de tourisme) pour permettre d’informer les familles sur les différentes possibilités offertes.

Le Club fonctionne en partenariat avec le secrétariat de la mairie, afin de préparer chaque saison d’activité en termes de suivi du personnel, suivi du budget, suivi administratif et réglementaire.

3.2 Les modalités de participation des familles à la vie de l’établissement

95% des usagers sont des vacanciers qui viennent uniquement pendant une semaine.

Pour eux il n’y a donc pas de participation à la vie de l’établissement.

Pour les quelques familles qui mettent leur enfant durant toute la saison, nous essayons de nous adapter au mieux à leurs besoins et à leurs suggestions. Une priorité est donnée à l’inscription aux familles résident à l’année, par l’envoi d’un mail de rappel.

Dans tous les cas, l’équipe essaye d’organiser un moment festif toutes les semaines, pour réunir parents et enfants.

Les informations passent par différents vecteurs (affichage, site internet ou oralement par le biais des référents.

 

3.3 Les actions de soutien à la parentalité

Nous restons à l’écoute de toutes les demandes de soutien des parents pour les accompagner.

Nous relayons toutes les informations concernant les ateliers parentalité organisés aux alentours.

L’équipe reste disponible pour des échanges avec les familles, pour leur permettre de concilier vie familiale et vie professionnelle.

3.4 Les dispositions d’accueil des personnes engagées dans un parcours d'insertion sociale et professionnelle

Le CCAS de la commune d’Auris a pour objet de mettre en œuvre des actions sociales dont l'intérêt va directement aux habitant(e)s de la commune. Dans le cas de familles ayant des difficultés financières, le CCAS peut proposer diverses aides personnalisées (prise en charge de factures, achat de biens, dons alimentaires ou vestimentaires, prêt, …)

3.5. La démarche en faveur du développement durable

La commune a mis en place depuis 2017 la fin de l’éclairage public entre 00h et 07h00.

Depuis 2022, des travaux d’études ont été lancés pour mettre en place une politique de sobriété énergétique (amélioration de l’isolation des bâtiments, changement de chaudière, …)

Un contrôle et un suivi de la consommation d’eau communale est fait chaque année entre les services communaux et l’agence de l’eau.

Une borne de recharge pour véhicules électriques vient d’être installée à la station.

La flotte communale dispose de son premier véhicule hybride.

Les produits phytosanitaires ne sont plus utilisés pour le désherbage, qui se fait manuellement ou au bruleur.

Hors épidémie de Covid-19, la commune utilisait des produits d’entretien et de nettoyage biologiques.

Un service de covoiturage « Rézo pouce » a été mis en place au niveau de toute la communauté de communes de l’Oisans.

L’école a mis en place un bac de compostage. Les enfants cultivent un petit potager à la belle saison.

A la rentrée 2022, l’école s’est également engagée dans la labellisation « E3D » (École en Démarche globale de Développement Durable), développée par le ministère chargé de l’éducation nationale pour reconnaître et encourager les écoles qui s’engagent dans une démarche globale de développement durable.

Il s’agit de conduire une approche transversale à l’échelle de l’établissement tout entier, en établissant une continuité entre les enseignements, les actions et projets pédagogiques, la vie scolaire, la gestion et la maintenance de la structure scolaire (consommation d’eau et d’énergie, collecte des déchets, lutte contre le gaspillage alimentaire...), tout en s’ouvrant sur l’extérieur, notamment sur le territoire et ses acteurs, par le partenariat.

Les thèmes abordés à l’école d’Auris couvrent plusieurs domaines d'apprentissage :

- la nature et l'environnement proche : la forêt, l’eau (mare, rivière), la montagne, le village, les stations de ski. Classe découverte (faune et flore maritime)

L’école va se renseigner si un travail avec l’ONF est envisageable.

- la citoyenneté : les gestes de la vie quotidienne (réduire-réutiliser-recycler), la sécurité routière, Tri des déchets, …

- Vivre ensemble : se connaître, apprendre à vivre avec les autres et à les respecter, développer la solidarité... : Réaliser un jardin à côté de l’école.

- la santé et l'équilibre alimentaire : la découverte du corps, l'hygiène, la nutrition...

- Agir, s'exprimer, comprendre à travers les activités artistiques

- Intervention de l’association AMUSE sur le tri des matières (minérales, végétales, animales)

- Réalisation d’objets à partir de matières naturelles.

bottom of page